"Casse-toi pov'con !", c'est pas classe.

"Au revoir, au revoir, président", façon pub du Loto, je l'ai vu douze mille fois sur Twitter et Facebook dans la soirée de dimanche.

Tant pis, "je me retire de la vie politique".

JPS015