Suite et fin de ma chronique sur le dernier album de Tryo.

Abdallâh

takrist_n_akal_abdallah

Abdallâh ag Oumbadougou est un guitariste touareg né au Niger en 1962. En 1984, il quitte son pays en proie à la sécheresse et à la répression des Touaregs dans l'espoir de trouver une vie meilleure en Algérie, et en 1986 il arrive en Lybie et devient soldat dans l'armée du colonel Kadhafi, où il restera un an. Au début des années 90, une rébellion touarègue se met en place suite au massacre de civils touaregs par le gouvernement nigérien. Abdallâh rentre alors au pays pour combattre aux côtés de son peuple dans la région de l'Aïr. Il participe jusqu'au bout à la rébellion, c'est-à-dire jusqu'en 1995, composant des chansons qui seront du baume au coeur de ses compagnons d'armes. Cette année-là il donne aussi un premier grand concert à Niamey, la capitale du Niger. Depuis, il a sorti trois albums et utilise sa notoriété pour préserver la culture touarègue. Dans cette idée, il a participé en 2005 à un projet qui a donné naissance au collectif de musiciens Desert Rebel, parmi lesquels on retrouve Manu et Guizmo de Tryo.

Si vous voulez voir l'intégralité de l'article que j'ai honteusement pompé pour écrire ces quelques lignes, allez .

Voilà, fin de l'exercice de style, y a plus qu'à les voir sur scène.
En attendant, je vous propose un bien joli clip pour une bien jolie chanson. (J'aurais bien intégré la vidéo au blog mais apparemment les ayant droit sont contre.)